New Wave – The Pretenders

Les Pretenders n’auraient jamais vu le jour si Chrissie Hynde n’avait pas traversé l’Atlantique depuis son Ohio natal pour déménager à Londres en 1973. Initialement, elle était critique musicale au New Musical Express, et en 1976, elle observait de près l’explosion britannique du punk rock. L’envie de passer de l’autre côté de la scène l’incita à faire des maquettes de ses compositions musicales mais cela ne donna rien jusqu’à ce qu’elle rencontre son manager Dave Hill en 1978, qui lui présenta le bassiste anglais Pete Farndon originaire de Hereford ; celui-ci l’aida à finaliser la composition originale du groupe en recrutant deux connaissances de Hereford, le guitariste James Honeyman-Scott et le batteur Martin Chambers. Bien que le reste du groupe n’ait pas partagé les tendances punk de Hynde, Pretenders a forgé son identité musicale à cette époque.

En moins de quatre ans passé à jouer ensemble, le quatuor original a été salué comme l’un des rares groupe rénovateur du pop rock pendant la période chaotique post-punk. Honeyman-Scott est encore largement considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de rock de tous les temps, capable de rythmes et de textures sonores incroyablement créatifs et ingénieux. Farndon et Chambers, entre-temps, ont formé une section de rythmique de haut niveau qui a permis une cohésion du groupe rarement observée jusqu’alors dans la musique rock.

Pretenders (1979) : est leur premier album studio , publié le 7 janvier 1980 chez Real Records (Sire Records aux États-Unis). Grâce à une excellente combinaison de rock, de punk et de pop, cet album a rendu le groupe célèbre. L’album propose les singles “Stop Your Sobbing”, “Kid” et “Brass in Pocket”. Nick Lowe a produit le premier single des Pretenders, “Stop Your Sobbing”, mais a décidé de ne pas travailler avec eux, car il pensait que le groupe n’arriverait à rien. Chris Thomas a repris les sessions d’enregistrement suivantes. Pretenders est entré à la première place des “UK Albums Chart” dans la semaine de sa sortie et y est resté pendant quatre semaines consécutives. Il a également été dans le top 10 sur le Billboard 200 et a été certifié Platinum en 1982 par la RIAA. Pretenders a été nommé comme l’un des meilleurs albums de tous les temps par la chaîne VH1. En 2003, le magazine Rolling Stone a classé l’album numéro 155 sur sa liste des 500 meilleurs albums de tous les temps et, en 1989, l’a classé 20ème meilleur album des années 1980. En 2012, Slant Magazine a répertorié l’album au numéro 64 sur sa liste, “Les meilleurs albums des années 1980”.

Pretenders 2 (1981) : Le succès de leur premier album de 1980 a créé une forte demande de la part de leur public et de leur maison de disque ; cependant, il manquait des chansons pour une sortie rapide d’un nouvel album. Au Royaume-Uni, le groupe publia deux singles à succès en 1980 et au début de 1981: “Talk of the Town” et “Message of Love”. Aux États-Unis, où les singles étaient moins populaires que les LP, ces pistes furent combinées avec trois autres titres. Leur deuxième album, Pretenders II, sortit deux mois plus tard et reçut une critique mitigée, en partie parce que deux des meilleures chansons de l’album avaient déjà été publiées, mais aussi parce que beaucoup de chansons étaient considérées comme trop similaires et pas aussi innovantes que celles des débuts du groupe. Néanmoins, plusieurs des chansons de l’album devinrent des hits. L’album est remarquable pour l’inclusion d’une reprise de “I Go to Sleep” des Kinks (d’ailleurs, ils avaient déjà repris le fameux «Stop Your Sobbing» de ce groupe sur leur premier album, ainsi que les morceaux “Bad Boys Get Spanked” et “The Adultress”.

Peu de temps après, l’abus de drogue prendra la vie du guitariste James Honeyman-Scott (en juin 1982) et du bassiste Pete Farndon (en avril 1983), entraînant une longue période sans enregistrement.

Learning to Crawl (1984) : Quand cet album paraît deux ans et demi après Pretenders II, le groupe est en reconstruction. Chrissie Hynde et Martin Chambers recrutent dans un premier temps Billy Bremner, ex-guitariste de Rockpile, et Tony Butler, le bassiste de Big Country. Ensemble, ils enregistrent les titres “Back on the Chain Gang” et “My City Was Gone” qui sortent sur un single en octobre 1982. Ces deux morceaux sont ensuite inclus dans l’album. En 1983, alors que le groupe entre en studio, Andrew Bodnar, musicien accompagnant Graham Parker, remplace Tony Butler tandis que Paul Carrack s’installe au piano, le temps d’enregistrer la chanson “Thin Line Between Love and Hate”, une reprise de The Persuaders. Mais c’est finalement, Robbie McIntosh (guitare) et Malcolm Foster (basse) qui intègrent officiellement les Pretenders et terminent l’album avec Hynde et Chanbers.

Get Close (1986) : est le quatrième album du groupe de rock The Pretenders, L’album contient de grands succès du groupe, «Don’t Get Me Wrong» et «My Baby», qui ont tous deux atteint la première place. Get Close a été enregistrée pendant une période particulièrement transitoire de la carrière du groupe car Chrissie Hynde a décidé de se séparer de Martin Chambers, restant le seul membre fondateur du groupe. Avec le départ de Foster peu de temps après, cela laissa le groupe sans section rythmique. Avec Jimmy Iovine et Bob Clearmountain à la production, environ la moitié de l’album a été enregistré par Hynde et McIntosh avec des joueurs de session de haut niveau. La guitare basse a été interprétée par Bruce Thomas (de The Attractions), Chucho Merchán et John McKenzie, la batterie par Simon Phillips, Steve Jordan et Mel Gaynor de Simple Minds, et les claviers et synthétiseurs assortis par Tommy Mandel, Patrick Seymour, Bernie Worrell de Funkadelic, Bruce Brody (ex-Patti Smith Band) et Paul Wickens.

Les dernières sessions de l’album ont présenté les contributions de deux autres musiciens – l’ex-bassiste de James Brown T.M. Stevens et l’ex batteur de Haircut One hundred, Blair Cunningham. Vers la fin des séances, Stevens et Cunningham ont été recrutés dans le groupe à plein temps.

The Singles (1987) : présente tous les succès sortis en single au Royaume-Uni à cette date, incluant “I Got You Babe”, que Chrissie Hynde avait interprété avec UB40 en 1985. L’album a atteint le 69ème place dans les charts américains et la 6ème au Royaume-Uni. Il contient les plus grands tubes du groupe à savoir : “Stop Your Sobbing”, “Brass in Pocket”, “I Go to Sleep”, “Back on the Chain Gang”, “Middle of the Road”, “Don’t Get Me Wrong”.

Pretenders a été introduit au rock and roll Hall of Fame en 2005, dans la catégorie interprète.

Discographie : 

1979 : Pretenders
1981 : Pretenders II
1984 : Learning to Crawl
1986 : Get Close
1987 : The Singles
1990 : Packed!
1994 : Last of the Independents
1999 : Viva El Amor
2002 : Loose Screw
2008 : Break Up the Concrete
2016 : Alone